bouton_hover
Actualité publiée le 24/10/2008 à 03h17 par Cédric

Catégories : divers, insolite


Internet et relations amoureuses ne font pas toujours bon ménage.

En voici deux exemples qui datent de quelques jours à peine :

Le 1er est tiré du Figaro.fr :
"En Angleterre, un homme de 34 ans n'a pas supporté que sa femme se présente sur son "profil Facebook" comme célibataire, quelques jours seulement après leur séparation. Découvrant ce statut, l’homme a pris sa voiture, rejoint son ancien domicile et violemment attaqué la mère de deux enfants, qu'il a alors poignardée."

Le 2e cas, nettement plus risible, est tiré de cyberpresse.ca :
"Une Japonaise qui était fâchée de son divorce soudain avec son mari virtuel a décidé d'utiliser le mot de passe de son ex-mari pour aller tuer son personnage virtuel sur Internet. La femme, qui a été mise en prison parce qu'on la soupçonne d'avoir illégalement accédé à un ordinateur, aurait utilisé le nom d'utilisateur et le mot de passe de l'homme pour pénétrer dans le jeu «Maple Story» et faire le meurtre virtuel."

On ne peut nier la véracité des deux histoires, et pourtant il est troublant de constater que dans un cas comme dans l'autre, leur issue reste sensiblement la même : aller directement en prison sans passer par la case départ.

En extrapolant un peu, il n'est pas impossible de penser qu'on puisse un jour obtenir réparation pour le préjudice moral causé par la mort prématurée de notre personnage suite à un combat PvP mais... jusque là, je continuerai à me dire que je suis un foutu maniaque, et je continuerai de réssuciter.


Dernières actualités
Dans la catégorie divers
Ecrit par Sinan le 24/10/2008 à 16h37
Ben pour le 2e cas c'est le piratage qui est puni, pas le meurtre virtuel...
Sinon où seraient tous les joueurs de CS :D
Accès membres


Se souvenir de moi



informations extremepc Copyright © 2017 - CNIL n°1232760 - - ExtremePC : Actualité Informatique flux rss actualités