bouton_hover
dossiers
Optimiser les performances graphiques de son PC à moindre frais ?

III) Optimisation Extrême

1) Modifier Ugpu en modifiant le bios de la carte graphique.

Et oui, c’est est réalisable !!! Les cartes graphiques récentes distinguent deux modes : soit elles travaillent en 2D soit en 3D. Ainsi, lorsqu’elle travaille en 2D, elle n’a pas besoin de fournir beaucoup d’efforts, donc elle se met en mode veille. Cela se traduit la plupart du temps par une diminution du voltage du GPU, qui re-augmente dès que la carte a besoin de plus de performances, c'est-à-dire pour la 3D. C’est le bios de la carte graphique qui fait varier cette tension. Cependant certains bios autorisent une « marge ». Vous pouvez donc éditer votre bios à l’aide d’un logiciel tel OmniExtremeEditFX et augmenter la valeur du voltage en mode 3D. Cela vous permettra de stabiliser votre overclocking et de faire disparaître les artefacts. Attention : en augmentant la tension, la température augmente. Il est donc IMPERATIF de posséder un refroidissement performant.

Exemple de modification sur le bios d’une Geforce 6800GT :

Capture d'écran de la modification du bios
Capture d'écran de la modification du bios

2) Modifier Umem et Ugpu en modifiant votre carte

La seule solution qui vous reste pour modifier vos tensions est de modifier directement votre carte : soudures et résistances seront au rendez-vous !!! Je ne peux pas parler de cette méthode car elle est différente selon le modèle de votre carte, et même selon sa marque. Il existe donc une multitude de cas possibles. Si vous avez un ami électronicien, c’est une occasion de faire appel à lui… Cette pratique est plutôt destinée aux experts ou au barbares !!!

IV) Quels logiciels pour vous aider ?

1) Tester les performances de sa carte

Pour cela, je vous conseille d’utiliser le logiciel 3D Mark, qui exécute des tests graphiques et vous attribue un score final. Plus votre score est élevé, plus votre carte est performante. Ainsi vous pourrez suivre l’évolution de votre score au cours des différentes optimisations, et déterminer quel réglage lui convient le mieux.
Si vous aimez les jeux vidéo, vous pouvez opter pour le logiciel fraps qui mesure le nombre d’images calculées par votre carte en une seconde. Ainsi, plus ce nombre est élevé, plus le jeu est fluide.

2) Tester la stabilité de l’overclocking

Lorsque votre carte est trop optimisée, des bugs graphiques (artefacts) et parfois des plantages apparaissent. Pour vérifier que les réglages que vous avez adoptés n’entraînent de telles anomalies, vous pouvez exécuter 3d mark en observant attentivement les graphismes, de façon à déceler le moindre défaut. De même, dans certains cas, une augmentation trop importante des fréquences peut engendrer une chute des performances. En effet, votre GPU peut calculer plus vite mais générer plus d’erreurs, et donc au final être moins performant. Cette situation est facilement visible sous 3d mark : le score final chute brutalement.
Vous pouvez également utiliser le logiciel Artifact Tester, qui décèlera automatiquement le moindre artefact, sans que vous n’ayez à scruter l’écran !!!

Conclusion :

En résumé, la meilleure façon d'apprendre est de faire, et de procéder par petites étapes. Prenez votre temps, faites des tests, et poussez votre carte graphique au max de ces performances !!! De plus, ce n'est pas parce que monsieur X à atteint une certaine fréquence avec le même modèle de carte que la votre que vous y arriverez aussi. Chaque carte est différente et donc chacune possède des possibilités d'overclocking différentes. C'est à vous de trouver la limite de votre matériel !!!

Rédigé par Bertrand

informations extremepc Copyright © 2017 - CNIL n°1232760 - - ExtremePC : Actualité Informatique flux rss actualités