bouton_hover
dossiers
Polir son ventirad

Les vidéos projecteurs DIY (Do It Yourself)

Comparaison vidéo projecteur commerce/VP DIY

      Dans la section suivante nous allons comparer les avantages et inconvénients d'un vidéo projecteur DIY comparé à un vidéo projecteur du commerce.
Connectiques
       La connectique est un des points faibles des vidéos projecteur DIY. En effet, quasiment aucune dalle LCD de 15" ou moins ne possède des entrées autres que VGA, à part les hami et le lilliput. Seulement VGA est essentiellement utilisé pour les PC, voire quelques matériels vidéos, comme certains lecteur DVD, mais ils sont plutôt rares. Nous allons donc devoir utiliser ou un écran avec des connectiques incluses, ou passer par un PC ou encore utiliser ce que nous appelons un VGA box. Le procédé est simple : vous branchez votre écran sur un boîtier qui transforme le signal de votre choix en VGA pour y relier du matériel utilisant différents types de câbles. Mais un problème suivant se pose : le VGA est la norme de branchement vidéo qui possède la meilleure qualité d'image après la fibre optique, de par un respect scrupuleux des couleurs, chose que peu de câbles proposent. Le fait de passer par une VGA box vous fera perdre de la qualité d'image, surtout si vous possédez une VGA box de mauvaise qualité, qui transformera mal le signal vidéo. De plus, cela va créer des frais supplémentaires, chose qui n'est pas la bienvenue dans le monde du DIY. La meilleure solution est donc d'utiliser une dalle avec les connectiques, ou de posséder une VGA box de bonne qualité (aux alentours de 80 €)
      Sur les vidéos projecteur du commerce, les connectiques sont généralement complètes et utiles, sur ce point le vidéo projecteur commercial est gagnant.

img14
exemple d'une VGA box


Résolution
      La résolution de la dalle LCD est un point important. Si elle est trop faible, vous verrez les pixels (extrêmement désagréable). En revanche si elle est plus élevée, vous pourrez augmenter la surface de projection de votre image ! Chose appréciable dans la limite du raisonnable. 2 mètres de diagonale est une bonne moyenne, voire 3 mètres pour une résolution élevée et une source lumineuse puissante.
Dans le domaine du LCD, plus l'écran est petit, plus la résolution est basse car il est plus dur de placer 1024 pixels sur 5 cm que sur 20 cm ! Heureusement certains écrans possèdent une résolution suffisamment élevée pour une taille minime, ce qui offre un bon compromis pour nos VPs, qui ne doivent pas non plus être trop gros. 800x600 est une bonne moyenne du moment que vous ne demandez pas une image de 2.5 mètres de diagonale, sans quoi vous verrez le quadrillage. Pour la même taille d'image, 1024x768 est plutôt agréable et confortable à regarder, mais très peu d'écrans de moins de 15" existent pour cette résolution. En revanche un rétro à transparents couplé à une dalle 15" est un excellent compromis si l'on n'est pas gêné par la taille et par les fuites de lumière. De plus, c'est très économique.
Donc de ce coté, les vidéos projecteur du commerce et les vidéos projecteur DIY sont égaux, si ce n'est la taille du vidéo projecteur au final. Seulement en cas de problème sur un vidéo projecteur du commerce par rapport à la dalle, le remplacement de votre dalle vous coûtera très cher. Sur un vidéo projecteur DIY, vous aurez non seulement la chance de savoir ce qu'il se passe et surtout de pouvoir ne payer que certaines parties, en fonction des pièces défectueuses. L'écran en lui même coûte énormément moins cher, et on peut acheter juste la pièce qui pose problème.

img15
Ecran hami 8". Ce type d'écran est très réputé dans le DIY.
Il est petit, l'électronique est facilement transportable et il possède déjà les connectiques nécessaires.


La puissance lumineuse
      La puissance lumineuse doit être suffisante pour que le spectateur puisse regarder un film agréablement dans des conditions suffisamment sombres. Les dalles LCD utilisées dans les vidéos projecteurs commerciaux utilisent des technologies leur permettant d'être très transparentes sans perdre trop de couleurs. Et pourtant ! le prix des ampoules est exorbitant, surtout quand on voit le temps qu'elles peuvent tenir !
Ce problème est bien souvent un critère de choix important lors de l'achat d'un VP. Et bien sachez qu'avec le DIY, tout cela est fini. Une ampoule HQI 250 watts coûte seulement une trentaine d'euros, et a une durée de vie de plus de 12000 heures d'utilisation ! Faites le calcul, en imaginant que vous grilliez une ampoule tout les deux mois, qu'une ampoule de vidéo projecteur commercial coûte plus de 150 € à 250 €, voire plus pour certaines ampoules. Évidemment cela fait énormément d'économies !

img16
Exemple d'ampoule d'un vidéo projecteur du commerce.


Le prix


      Nous allons nous intéresser à la chose que certains diront être la plus importante : le prix.
Les vidéos projecteur du commerce n'ayant pas tous le même prix, il sera impossible de ne travailler que dans une fourchette de prix en fonction de la qualité. Il est évident qu'un vidéo projecteur de 800 € affichant les mêmes caractéristiques que celles citées plus haut n'aura aucun point commun avec un vidéo projecteur à 2000 €. Il utilisera des pièces bas de gamme, et il risque au final de vous coûter encore plus cher ! Notre choix s'est porté sur un prix allant de 800 à 1300 €, nous allons donc comparer le tout à un vidéo projecteur à 1000 €. La plupart des vidéos projecteur coûtent 350-400 € environ, la différence est très nette, surtout sur le long terme (ampoule, SAV,...). Évidemment, le DIY demande deux choses en plus : du temps pour la construction et surtout beaucoup de motivation.


informations extremepc Copyright © 2017 - CNIL n°1232760 - - ExtremePC : Actualité Informatique flux rss actualités